Faire un stage au Québec : guide complet pour décrocher un stage étudiant

Vous rêvez de faire un stage au Québec ? Alors vous êtes sur le bon article ! Après avoir organisé des centaines de stages à l’étranger, j’ai décidé de partager avec vous un maximum de conseils sur une destination toujours plus prisée par les étudiants français et francophones souhaitant décrocher un stage : Le Québec.

AU PROGRAMME :

Pourquoi faire un stage au Québec en tant qu’étudiant français ?

Faire un stage au Québec en tant qu’étudiant français peut être une expérience exceptionnelle, offrant une multitude d’avantages enrichissants. Et ce n’est donc certainement pas pour rien que les stagiaires français sont aussi nombreux au Québec. L’organisme de formation canadien Boomrank publie d’ailleurs un article sur le sujet. D’après cet article, en 2021, 60% des stagiaires au Québec sont québécois, et 32% sont français. Et vous êtes, chaque année, toujours aussi nombreux à vouloir faire un stage au Québec, et plus particulièrement à Montréal. Mais quelles en sont les raisons ? C’est que ce que nous allons voir maintenant.

Faire un stage au Québec : exit la barrière linguistique

Si, de par l’histoire qui lie la France et le Canada, le français est une langue largement utilisée dans la province qu’on appelait autrefois la Nouvelle France, c’est avec la loi sur la langue officielle du 31 Juillet 1074 (loi 22) que le français devient la langue officielle du Québec. Même si la plupart des Québécois sont bilingues français / anglais, une chose est sûre : le fait que le français soit la langue officielle au Québec facilitera grandement la vie des futurs stagiaires français. Par ailleurs, de nombreuses entreprises sont à la recherche de personnel francophone. Les étudiants français en recherche d’un stage à l’étranger, ne maitrisant pas assez bien l’anglais, auront donc tendance naturellement à s’orienter vers le Québec. 

Des échanges facilités pour les étudiants français au Canada

Grâce au programme EIC (Expérience Internationale Canada) l’immigration des jeunes Français souhaitant s’installer au Canada pour une période déterminée est facilitée. Si le PVT Canada est très difficile à obtenir, en raison du nombre de places limité par rapport au nombre de demandes, le visa « Stage Coop International » est plus facilement accessible. En effet, chaque année, il y a généralement plus de places disponibles que de demandes. Si ce visa exige que vous ayez déjà trouvé un stage au Québec avant de faire votre demande, une fois votre entreprise trouvée, il est assez simple à obtenir. De plus, il peut aller jusqu’à 12 mois. De quoi vous permettre d’acquérir une expérience significative en entreprise au Canada.

Des secteurs porteurs pour un stage au Canada :

Le Québec est réputé pour son secteur de l’innovation et de la technologie en plein essor. Et Montréal reste l’une des villes les plus dynamiques économiquement au Canada. Les opportunités de trouver un stage au Québec, et particulièrement à Montréal ne manquent pas. Faire un stage dans des entreprises novatrices, souvent à la pointe de la technologie, offre aux étudiants français une occasion unique de participer à des projets passionnants et de développer des compétences pertinentes pour le marché mondial. Toutefois, si vous n’êtes pas encore sûr(e) de votre choix, découvrir l’article 7 bonnes raisons de faire un stage au Canada pourrait également vous intéresser.

Indispensables à connaître avant de trouver un stage au Québec

Les droits des stagiaires étrangers au Canada :

Les stagiaires français ou de toute autre nationalité ont droit aux mêmes conditions de travail que les travailleurs canadiens. Vous aurez donc les mêmes droits et protections, mais également les mêmes obligations à l’égard de votre employeur. Vous pouvez vous renseigner auprès de la « fédération du travail », les « federal labour standards » :

Toutefois en tant que stagiaire étudiant, toutes les normes fédérales de travail ne s’appliqueront pas à votre cas. Mais voici quelques principes essentiels qui pourront vous intéresser si vous décidez de faire un stage au Québec.

Les horaires de travail pour les stagiaires étudiants au Canada :

Les étudiants en stage au Québec, ou au Canada d’une manière générale, auront le même nombre d’« heures à travailler » que les employés canadiens employés dans la sociétés. Toutefois, en tant que stagiaire, surtout pour un stage de courte durée, il y a de fortes chances que votre stage au Québec ne soit pas rémunéré. Ainsi, dans ce cas, et en toute logique, vous ne pouvez pas faire d’heures supplémentaires. 

De plus, un article du Montréal International vous apprendra que si vous réalisez un stage non rémunéré au Québec, tout en occupant un emploi par ailleurs, alors vous devez veiller à ne pas travailler plus de 10 heures par jour au total. Encore une fois, c’est un point important à connaître si vous souhaitez faire un stage au Québec

Les pauses et congés des stagiaires au Québec :

En tant que stagiaire au Québec, vous aurez légalement droit à 30 minutes de pause par période de 5 heures de travail. De même la période de repos obligatoire entre chaque jour de travail est au minimum de 8 heures. De plus, vous pouvez demander 10 jours de congé par an. Bien entendu, si décidez de réaliser votre stage au Québec pour une courte durée, cette dernière règle ne vous concernera bien évidemment pas. Toutefois, il est courant que les stagiaires, surtout si non rémunérés, et en poste pour une durée de 4 à 6 mois, puissent trouver un accord avec leur entreprise pour prendre quelques jours de congé. Cela leur permet notamment de pouvoir profiter pleinement de leur séjour à l’étranger et de mieux découvrir le Québec.

Faire un stage au Québec : la rémunération

En tant que stagiaire étudiant venant en entreprise pour acquérir une expérience et perfectionner ses connaissances, l’entreprise n’est pas en obligation de vous rémunérer. En effet, les tâches accomplies ne seront pas légalement considérées comme des tâches de « travail ». Toutefois, certaines entreprises peuvent décider de vous rémunérer, en fonction de l’aide que vous leur apporterez, de votre implication, de votre sérieux, etc. Dans ce cas, la rémunération de votre stage peut se présenter sous forme de prime de fin de stage, d’une allocation mensuelle ou encore de remboursement de frais.

Où faire un stage au Québec ?

La grande majorité des étudiants qui sont en recherche d’un stage au Québec s’orienteront sur Montréal. Et ce n’est pas pour rien. En effet, la région du Québec, et plus particulièrement de Montréal est très dynamique sur le plan économique. (Article « portrait de l’emploi et du marché du travail de la région de Montréal »). Entre 2022 et 2031, les prévisions pour le nombre d’emplois pourvus au Québec avoisinent 1,6 million. Par ailleurs, environ 25% des entreprises et des emplois du Québec se concentrent dans la région de Montréal (près de 220.000 emplois seront à pourvoir d’ici 2026). En cause : environ la moitié de ces postes à pourvoir sont liés à la croissance du marché, et l’autre moitié aux départs en retraite des baby-boomers. De plus, il est prévu que l’offre de main-d’œuvre d’ici 2031 vienne en majorité des jeunes (50%) et des immigrés (24%) comme l’illustre le graphique ci-dessous. Ainsi, vous l’aurez donc compris, les opportunités d’emploi, et donc de pouvoir faire un stage au Québec, sont nombreuses et tendront à le rester au cours des prochaines années.

Tout cela annonce de belles perspectives pour tous les étudiants en recherche d’une expérience de stage à l’étranger.

 

Les secteurs qui recrutent

Dans cet article, je vous partage quelques informations essentielles tirées d’un rapport sur le marché du travail par Québec.ca. Malgré les changements à prévoir sur le marché du travail au Québec, certains secteurs restent bien représentés, offrant ainsi de belles opportunités de stage ou d’emploi au Québec. C’est notamment le cas de la vente et des services (près d’un quart de emplois en 2021), du secteur « affaires, finance et administration » (forte hausse prévue de 31%), et des sciences naturelles (prévision +15%). Vous pourrez également avoir d’excellentes chances de décrocher un poste au Québec en vous orientant vers les secteurs de l’enseignement, du droit, des services sociaux, du transport ou encore de la santé. Bref, vous l’aurez compris, non seulement vous pourrez aisément décrocher votre stage au Québec, mais il y a également fort à parier qu’un emploi puisse vous être proposé à la fin de votre stage.

Les meilleurs sites d’offres de stages québécois :

Vous êtes maintenant décidé(e) à faire un stage au Québec ? Alors voici quelques sites utiles pour mener vos recherches. Mais avant toute chose, n’oubliez pas de vous renseigner sur les formalités à réaliser pour obtenir votre visa de stage au Canada.

Trouver un stage grâce à Quebec Emploi :

Le site Québec emploi est un outil idéal pour repérer des stages au Québec, et notamment des stages rémunérés. Vous pourrez donc candidater directement à un stage ou à un emploi étudiant (visa différent à obtenir) et créer votre profil pour attirer les recruteurs.

Autres sites de référence pour l’emploi au Québec :

D’autres plateformes très populaires regorgent d’offres à pourvoir. C’est notamment le cas du site Yes Montréal, de Glassdor.ca, ou encore de Linkedin Canada. Ainsi, en combinant vos recherches sur 2 à 3 sites principaux, vous devriez pouvoir faire un stage au Québec assez rapidement, à condition, bien entendu, de faire preuve de sérieux et d’un peu de discipline.

Quelques conseils pratiques pour maximiser les chances de trouver son stage :

Pour conclure cet article, j’aimerais vous donner quelques dernières petites astuces pratiques, afin de maximiser vos chances de décrocher le stage de vos rêves au Canada. Dans un premier temps, n’oubliez pas de vous renseigner en priorité sur votre éligibilité à l’obtention du visa pour faire un stage au Canada (voir plus haut).

Ensuite, une fois votre projet précisé, n’oubliez pas d’appliquer les règles essentielles pour une recherche de stage efficace à l’étranger. A l’agence Work Overseas, nous voyons très souvent passer des candidatures qui ne sont pas soignées et ne respectent pas ces règles de base, mais pourtant indispensables. Alors, ne négligez pas vos candidatures et veillez à y apporter un soin particulier. Généralement un envoi ciblé et plus restreint de candidatures, mais de qualité, donnera beaucoup plus de résultats qu’un envoi en masse de pauvre qualité. Et au final je vous assure que vous gagnerez un temps précieux. C’est par ailleurs ce que je vous explique en détails dans la formation pour trouver un stage à l’étranger. 

Les démarches administratives pour un stage étudiant au Québec

J’en ai parlé dans d’autres articles mais je souhaitais vous faire un petit rappel important ici. Car bien entendu, avant même de trouver votre stage au Canada, vous devez vous renseigner sur les démarches administratives obligatoires. Et dans ce dernier paragraphe, je vous parlerai essentiellement du visa nécessaire pour trouver un stage au Canada. 

Les démarches administratives obligatoires :

Pour rappel, il existe différents permis de travail pour faire un stage au Québec en toute légalité. Le PVT classique est un permis de travail ouvert offrant plus d’avantages, mais il est souvent plus difficile à obtenir à cause du nombre de places limité. En revanche, le permis stage coop est souvent plus adapté pour un projet de stage. C’est un permis de travail fermé, c’est à dire qu’il est lié à un seul employeur. Vous devez donc avoir trouvé votre stage au Canada, voire même signé votre convention de stage, afin de faire votre demande de permis. Toutefois, même s’il est plus limité, il est aussi plus accessible, car il y a généralement plus de places pour un permis de travail stage coop que pour un visa de stage PVT ouvert. Dans ce cas, une fois que vous aurez trouvé une entreprise prête à vous prendre en stage, alors vous pouvez entamer les démarches et faire votre demande de permis de travail (valable pour un projet de stage au Québec).

Demande de bourse OFQJ :

Cette démarche administrative n’est pas obligatoire mais elle est fortement recommandée si vous effectuez votre stage au Québec. En effet, l’OFQJ (l’Office Franco-Québecois pour la Jeunesse) Vous offre la possibilité d’obtenir une aide financière, dans le cadre d’un stage lié aux études que vous suivez. Pour en faire la demande vous devez :

  • Etre français
  • Avoir moins de 35 ans
  • Avoir déjà trouvé votre stage au Québec
  • Avoir reçu votre lettre d’accord pour le permis stage coop international
  • Avoir réservé votre vol

Vous pourrez alors créer un compte OFQJ et faire votre demande avant le début de votre stage en transmettant certains documents demandés comme :

  • La copie de votre passeport
  • Votre convention de stage
  • Les billets d’avion

Pour plus de renseignements, rendez-vous directement sur le site de l’OFQJ.

Alors, c’est tout pour cet article. J’espère qu’il vous sera utile. Et vous, envisagez-vous de partir en stage au Québec ?

Article écrit par :
Stéphanie Frassanito
Fondatrice de l’agence Work Overseas