FILLE AU PAIR ANGLETERRE : UN SÉJOUR ENCORE POSSIBLE DEPUIS LE BREXIT ?

Le programme communément appelé « Fille Au Pair Angleterre » est considérablement remis en cause depuis le Brexit. Actuellement, les candidats qui souhaitaient partir grâce au programme « Fille Au Pair Angleterre » ne le peuvent plus légalement. Beaucoup de personnes se posent encore des questions à ce sujet. Dans cet article, vous trouverez quelques clés essentielles pour vous éclairer sur le sujet.

Fille Au Pair Angleterre : pourquoi le programme n’est-il plus accessible ?

Depuis la mise en place du Brexit, un visa est maintenant strictement obligatoire pour entrer au Royaume-Uni pour un long séjour.

Les conditions demandées pour obtenir ce visa ne correspondent plus au concept d’échange culturel qu’est le programme « Fille au pair Angleterre » (accessible aussi bien aux jeunes filles au pair qu’aux jeunes hommes au pair).

Fille Au Pair Angleterre : Les conditions officielles du Royaume-Uni :

D’après le site du gouvernement britannique, une famille en Angleterre peut accueillir une jeune fille au pair ou un jeune homme au pair à condition qu’il ou elle :

– Vienne du Royaume-Uni ou de l’Irlande
– Soit éligible au visa T5 (Youth Mobility Scheme).

Puis-je obtenir le visa T5 pour participer au programme « Fille Au Pair Angleterre » ?

Des conditions beaucoup plus strictes sont maintenant imposées par le Royaume-Uni aux jeunes souhaitant devenir au pair. Il faut :

– Avoir entre 18 et 30 ans.
– Venir de l’un des pays suivants : Australie, Canada, Monaco, Nouvelle-Zélande, San Marino.
– Pouvoir justifier de l’équivalent de £ 2530 au moins sur son compte en banque, à disposition pendant toute la durée du séjour au pair.

Autant dire que peu de personnes en France correspondent à ce profil. Vous pouvez vérifier toutes ces informations directement sur la page l’éligibilité au visa T5 du gouvernement britannique.

Nous comprendrons bien que dans ces conditions, nous n’entrons plus dans le cadre d’un séjour au pair. Et donc que le séjour au pair en Angleterre n’est plus légal, jusqu’à éventuel changement.

Ces informations étant tirées du site officiel gov.uk, elles devraient logiquement prévaloir sur toutes les rumeurs circulant sur d’éventuelles « solutions » permettant de continuer à partir en tant que fille au pair en Angleterre (au garçon au pair).

Voici toutefois ce qui pourrait vous attendre en tant que jeune au pair, peu importe la destination choisie :

Romy est partie en tant que jeune fille au pair en Angleterre. Elle raconte sa journée type.

Fille Au Pair Angleterre : Pourquoi et comment certains partent-ils malgré tout ?

Les agences au pair sérieuses et professionnelles ne devraient plus proposer à leurs clients de partir via un programme « fille au pair Angleterre ». Une majorité ont déjà mis leur site à jour. Cela n’est pas pour rien. Les agences au pair ne se risqueraient pas à organiser un séjour au pair illégal en Angleterre. Mais alors, comment serait-il possible de continuer à partir en tant que jeune au pair en Angleterre ?

Le besoin d’une jeune fille au pair en Angleterre est toujours aussi présent. Beaucoup de familles se retrouvent dans une impasse et ne parviennent plus à recruter. Par ailleurs, il est encore possible d’entrer dans le pays en tant que touriste sans visa pour une durée de 6 mois. Il pourrait alors être tentant de partir officiellement en tant que touriste, et de vivre hébergé chez une famille d’accueil, comme le ferait un ami. Il faut bien savoir que sous ce statut et comme le rappelle le site de l’immigration britannique ici, avec un visa touristique, toute forme de travail, rémunéré ou non, reste totalement interdite. En théorie, une famille pourrait recruter un jeune étranger et l’embaucher en tant que travailleur domestique. On entrerait alors dans cas de figure tout à fait différent du séjour au pair.

Les sites de mise en relation entre familles d’accueil et candidats au pair sont toujours disponibles et permettent de se mettre en relation avec des familles d’accueil en Angleterre qui sont désespérément à la recherche d’une jeune fille au pair ou d’un jeune homme au pair. Il est alors encore facilement possible de rencontrer une famille d’accueil et de partir avec un visa de touriste pour 6 mois. Mais il est important de savoir qu’il n’est pas autorisé de « travailler » en tant que jeune fille au pair ou jeune homme au pair.

Face à l’accès si facile aux familles d’accueil, et au manque d’informations à ce sujet, il est difficile de s’y retrouver. C’est pour cela que l’agence au pair Work Overseas souhaite vous mettre en garde au travers de cet article afin que vous ne preniez pas de risques inutiles.

Fille Au Pair Angleterre : Quelles sont les alternatives aujourd’hui ?

Tous ceux qui souhaitaient participer au programme « Fille Au Pair Angleterre » et qui n’envisagent pas de devenir au pair de manière illégale peuvent être assez frustrés. Toutefois, pas de panique ! Des solutions alternatives existent si vous souhaitez apprendre l’anglais en immersion à l’étranger.

Alternative N°1 au séjour « Fille Au Pair Angleterre » : l’Irlande :

Aujourd’hui sachez qu’il est encore possible de partir au pair en Irlande ou dans d’autres pays d’Europe, où vous pourrez parler anglais ou une autre langue. L’Irlande reste notre destination favorite. C’est pour cela que nous avons mis en place un nouveau réseau de familles et de partenaires accrédités, pour aider tous ceux qui le souhaitent à partir via le programme « Fille Au Pair Irlande »

Alternative N°2 : et pourquoi pas un séjour linguistique ?

Vous pouvez tout à fait opter pour un séjour linguistique en Angleterre.

Pour un séjour inférieur à 6 mois, aucun visa ne vous sera demandé. Le séjour linguistique reste une solution très intéressante pour apprendre l’anglais. Il s’adapte à tous les niveaux, et à toutes les durées de séjour. Grâce aux cours intensifs et à l’immersion qui permet d’appliquer au quotidien ce qui a été appris en cours, la progression est généralement beaucoup plus rapide que lors un séjour au pair classique. Le budget reste à prendre en compte, car il est plus élevé que pour un séjour au pair, qui reste jusque-là, l’une des solutions les plus abordables pour apprendre une langue à l’étranger. Toutefois étant plus efficace (du moins d’après les retours de nos jeunes partis à l’étranger), il est possible de partir moins longtemps pour un résultat similaire.

En espérant que cet article ait pu vous éclairer sur la situation, l’équipe Work Overseas reste à votre disposition.

Besoin de conseils pour vous aider à trouver la meilleure solution pour partir à l’étranger ? N’hésitez pas à nous contacter.

.

A très bientôt, Stéphanie

.

.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *