Travailler en Australie : le guide complet

Travailler en Australie est le rêve de nombreuses personnes en France, et dans le monde entier. Les motivations évoquées lors de mes échanges avec celles et ceux partis vivre en Australie, sont presque toujours les mêmes : travailler en Australie pour vivre dans un pays attirant et fascinant, partir à l’autre bout du monde, vivre une aventure dépaysante, découvrir la nature, les animaux, surfer sur les plages, rencontrer une autre culture, une population accueillante et au style de vie détendu, et bien d’autres raisons encore.

Si les voyages ont été mis en pause lors de la pandémie Covid-19, ils reprennent de plus belle. Ainsi, d’après le rapport 2021 des services d’immigration en Australie, le nombre de PVT (working holiday visas 417 et 462) délivrés en 2021-2022 était de 97 359, contre 39 583 en 2020-2021 (et 209 036 pour l’année 2018-2019, avant la pandémie).

C’est pourquoi, j’ai décidé de publier ce guide pratique pour travailler en Australie, basé sur certaines données du marché, mais aussi sur une expérience réelle, les témoignages de jeunes ayant trouvé un emploi en Australie, et des entreprises et collaborateurs à Sydney, Brisbane et Melbourne, avec lesquels je travaille depuis plus de 15 ans. Je vous proposerai ainsi une méthode concrète, mes conseils et tous les outils nécessaires pour travailler en Australie, que vous décidiez de partir seul(e), accompagné(e), ou à plusieurs. Dès lors, nous verrons les points suivants :

AU PROGRAMME :

ZOOM SUR QUELQUES INFOS CLÉS :

Visas PVT délivrés en 2021-2022 :

97359

Les meilleurs secteurs pour travailler en Australie :

Santé, hôtellerie-restauration, informatique, éducation

Autres secteurs qui recrutent en Australie :

Construction, mines, agriculture, immobilier

Prix des logements à Sydney :

A partir de 250 $ par semaine

Pourquoi travailler en Australie ?

Si vous lisez cet article, alors vous avez déjà certainement une première idée de pourquoi vous souhaitez travailler en Australie.  Mais peut-être avez-vous envie de découvrir de nouvelles bonnes raisons de partir vivre et travailler en Australie ? Alors voici les 5 motivations souvent évoquées par ceux qui veulent ou ont déjà réalisé cette expérience :

Une qualité de vie excellente

L’Australie est connue pour offrir une excellente qualité de vie et répond aux attentes des aventuriers comme des grands citadins. Ainsi, avec ses immenses espaces naturels, ses plages infinies, son climat agréable, mais aussi ses métropoles modernes et ultra-dynamiques, comme Sydney, Melbourne, Brisbane ou Perth, il y en a pour tous les goûts. Les Australiens sont aussi réputés pour être détendus et sympathiques. Alors, vous y ferez certainement facilement des rencontres. Avez-vous déjà rêvé de passer votre soirée du jour de l’an sur la plage entre amis, en profitant du coucher du soleil ? C’est ce qui vous pourrait vous attendre de l’autre côté du globe.

Un marché du travail dynamique

Celui qui souhaite travailler en Australie trouvera certainement une opportunité d’embauche, tant le marché est dynamique et plus particulièrement dans les secteurs de l’informatique, de l’ingénierie, de l’agriculture, du tourisme et de la santé. Je vous en dirai plus sur le sujet plus loin dans cet article.

Une rémunération attractive

Les salaires en Australie sont généralement compétitifs, et les conditions de travail intéressantes et bien règlementées. De plus, en complément des avantages sociaux prévus par la loi australienne, tels que les congés payés, de nombreux employeurs soucieux du bien-être de leur personnel, offrent à leurs employés des avantages supplémentaires (assurance, formation continue …) mais aussi une ambiance de travail agréable et détendue. Par exemple, le télétravail partiel et flexible est maintenant répandu dans de nombreuses sociétés, bien entendu pour les secteurs qui permettent ce mode de fonctionnement.

Une culture riche et diversifiée

L’Australie est une nation multiculturelle qui accueille de nombreuses personnes venues des quatre coins de la planète. Ainsi, les opportunités d’apprendre sur de nouvelles cultures et de nouer des amitiés internationales ne manqueront pas. De quoi vivre une expérience humaine et culturelle des plus enrichissantes !

L'eldorado des aventuriers

Pour tous ceux qui rêvent d’aventure, de nature, et de dépaysement, l’Australie est un paradis offrant de nombreuses possibilités d’exploration et d’aventure. Activités de plein air, découverte d’espaces naturels, apprentissage du surf ou sorties « plongée » aux frontières de la Grande Barrière de Corail : voici donc quelques exemples parmi l’immense panel d’activités à faire en Australie.

Travailler en Australie en 2023-2024

Dans cette rubrique, je partagerai avec vous quelques actualités qui pourraient vous intéresser si vous envisagez de travailler en Australie à partir de la rentrée 2023-2024.

Les changements sur les restrictions PVT Australie

Travailler en Australie plus de 6 mois chez le même employeur

En temps normal, les détendeurs d’un VVT (visa vacances-travail) de type 417 ou 462 sont limités à une durée de travail de 6 mois chez le même employeur. Au-delà de cette période, l’employeur doit faire une demande d’extension auprès des administrations australiennes. Il s’agit de la limitation 8547, que vous pourrez retrouver parmi la liste de toutes conditions appliquées aux visas Working Holiday en Australie ici

Toutefois, après la pandémie Covid-19, et pour encourager la reprise, cette limitation a été temporairement annulée. Ainsi, à partir du 19 Janvier 2022, toute personne détentrice d’un PVT, pouvait travailler en Australie chez le même employeur pendant toute la durée de son visa. Sachez que cette nouvelle condition a été prolongée jusqu’au 30 Juin 2023. Après cette date, il faudra vérifier sur le site de l’immigration Australienne, si elle est de nouveau prolongée, ou si la situation revient à la normale.

Reprise des limitations de travail pour les visas "étudiant"

Les visas d’études en Australie (500) ont jusque-là, autorisé leurs détenteurs à travailler jusqu’à 40 heures par période de deux semaines. Cette limitation a également été temporairement suspendue. Le gouvernement australien a annoncé qu’au 1er Juillet 2023, cette limitation entrerait de nouveau en vigueur, avec toutefois une limite de travail légèrement supérieure par rapport à la période pré-Covid (48 heures de travail autorisées par quinzaine). Retrouvez cette dernière actualité sur le visa étudiant 500 Australie.

Les secteurs en progression

D’après une étude prévisionnelle publiée par le gouvernement australien, une croissance du marché du travail en Australie est prévue (prévisions jusqu’à Novembre 2026) dans 19 industries, et plus fortement pour 4 d’entre elles, soit :

  • Santé et assistance aux personnes (+15,84% en Novembre 2026 par rapport à Novembre 2021).
  • Hôtellerie-restauration (+16,88 % sur la même période de référence).
  • Professions scientifiques et techniques (+13,45%).
  • Éducation et formation (+17,62%).

La construction vient en 5e position, offrant des opportunités de travailler en Australie, avec ou sans qualifications.

Comme vous le verrez sur le graphique ci-dessous :

Vous l’aurez donc compris, les opportunités de travail en Australie devraient se faire de plus en plus nombreuses au cours des années à venir.

A savoir avant de chercher un emploi en Australie

Le marché du travail en Australie

Les secteurs qui recrutent

Nous avons déjà un aperçu des secteurs offrant les meilleures perspectives d’évolution sur le marché du travail.
D’une manière générale et d’après une étude publiée par le gouvernement australien (données de Novembre 2021), voici une liste de secteurs offrant de nombreuses opportunités de travailler en Australie :

  • Santé et Assistance Sociale
  • Services Professionnels, Scientifiques et Techniques
  • Éducation et Formation
  • Hébergement et Services de Restauration
  • Construction
  • Agriculture, Sylviculture et Pêche
  • Exploitation minière
  • Commerce (gros et détail)
  • Immobilier

Les profils les plus recherchés

En toute logique, les profils les plus recherchés correspondent aux secteurs en forte demande sur le marché du travail en Australie, et donc plus particulièrement, entre autres, des métiers suivants :

  • Professionnels de la santé : Médecins, infirmiers, pharmaciens, etc.
  • Ingénieurs : Ingénieurs civils, en informatique, en génie électrique …
  • Professionnels de l’informatique : développeurs d’applications web et logiciels, ingénieurs réseaux, etc.
  • Professionnels du bâtiment : maçons, électriciens, plombiers, charpentiers, … sont des métiers ouverts aux professionnels souhaitant partir vivre et travailler en Australie.
  • Métiers de l’éducation : enseignants, éducateurs spécialisés … (parfaite maîtrise de l’anglais).
  • Métiers de l’hôtellerie – restauration : la demande est en hausse. Là encore la plupart des établissements sont en recherche de personnel qualifié et expérimenté. Et en effet, je constate que les profils qui me sont les plus souvent demandés sont les chefs cuisiniers, en second lieu les serveurs, puis les sommeliers. Toutefois, les candidats n’ayant pas d’expérience dans ce secteur auront toujours des chances de trouver un emploi en Australie, à condition d’être flexible et de démarrer, très souvent, au bas de l’échelle. Work Overseas vous offre également une solution pour travailler en Australie dans l’hôtellerie ou la restauration.
  • Métiers de l’agriculture : la main d’œuvre dans ce secteur est toujours recherchée, qu’il s’agisse d’agriculteurs expérimentés, de viticulteurs, mais aussi de candidats novices souhaitant travailler dans une ferme en Australie le temps d’un PVT, tout simplement pour vivre une nouvelle expérience à l’étranger.

Le droit du travail en Australie

Le droit du travail en Australie est très règlementé, afin de protéger les salariés. C’est la Fair Work qui encadre les conditions de travail.

Dès lors, et pour tous les employés, elle met en application 11 NES (national employment standards). Ce sont des standards qui doivent être respectés par les employeurs et qui régissent le droit du travail en Australie. Ils règlementent par exemple :

  • Le nombre d’heures travaillées (base de 38 heures par semaine),
  • Les congés payés (4 semaines par an),
  • Le salaire minimum,
  • Ou encore le congé parental.

Vous retrouverez ici la liste des standards mis en place par la Fair Work.

Ces conditions, et notamment le salaire minimum, peuvent varier d’un secteur à l’autre, lorsqu’elles dépendent d’une convention particulière. C’est ce qu’on appelle un « Award ». Ainsi, si par exemple, vous travaillez dans le secteur de l’hôtellerie-restauration, vous dépendrez de l’Award « Hospitality Industry ». Mais sachez que si l’award correspondant à votre secteur d’activité n’applique pas de conditions de salaire particulières, alors c’est le salaire minimum national qui s’appliquera (21,38$ depuis le 1er juillet 2022). Dès lors, si vous souhaitez connaître la convention qui s’appliquera à votre métier, et toutes les conditions qui en découlent, sachez que vous pouvez tout simplement trouver votre award sur le site de la Fair Work.

Les différents visas pour travailler en Australie

Plusieurs types de visas permettent de travailler en Australie. Je vous donnerai ici les informations de base sur les visas principaux vous permettant de trouver un travail en Australie. Toutefois, sachez que vous pourrez retrouver les conditions détaillées de chaque visa sur le site de l’immigration Australienne.

Les visas permanents :

On les appelle les « permanent work visas ». Ils s’adressent aux profils qualifiés, aux compétences recherchées, et nécessitant généralement l’obtention d’un sponsor de la part de l’entreprise.

Les visas PVT : permis vacances-travail

Les PVT (permis vacances-travail) ou encore dits Working Holiday Visas sont les plus répandus, et faciles à obtenir. Ils permettent de vivre, voyager, étudier et travailler en Australie sans expérience ni qualification particulière, jusqu’à un an, avec la possibilité de le renouveler deux fois (sous certaines conditions). C’est donc le visa que je conseille généralement aux jeunes qui contactent notre agence de placement pour les aider à trouver un emploi en Australie. Ce visa peut également être utilisé dans le cadre d’un stage en Australie ou d’un séjour au pair. 

On distingue deux sous-catégories principales :

PVT Australie sous-classe 417

Pour les francophones, ce visa peut être demandé par les Français de 18 à 35 ans et les Belges de 18 à 30 ans. Il vous permet d’étudier (jusqu’à 4 mois), de travailler (jusqu’à 6 mois chez le même employeur sauf si autorisation de prolonger), de vivre et voyager en Australie, jusqu’à un an. Nous verrons plus loin comment l’étendre pour vivre plus d’un an en Australie. Vous pouvez donc par exemple utiliser ce visa pour travailler dans une ferme en Australie ou encore dans un hôtel ou un restaurant. Sachez que vous devez pouvoir justifier d’une somme minimum de 5000 $ sur votre compte bancaire avant de partir. Retrouvez ici toutes les conditions du PVT Australie 417.

PVT sous-classe 462

Le PVT Australie 462 autorise les mêmes activités que le visa 417 et peut être demandé par les citoyens de Suisse et du Luxembourg, âgés de 18 à 30 ans. A cela s’ajoutent deux autres conditions d’obtention : un niveau d’études minimum (généralement équivalent à un Bac+2) et d’anglais requis.

Les visas études 500

Les visas pour études de la classe 500 permettent de travailler en Australie en parallèle des études jusqu’à 48 heures par quinzaine. L’une des conditions est de s’inscrire à un cursus d’études éligible au visa (certificat à fournir).

Le training visa

Ce visa peut être délivré même après 35 ans, dans la mesure où vous partez pour une formation en entreprise liée à vos études. Il est valable jusqu’à deux ans, et délivré sous condition d’obtention d’un sponsor. Le visa 407 vous autorise à travailler en Australie jusqu’à 40 heures par quinzaine. Retrouvez ici toutes les informations sur le visa 407.

Les démarches et certifications de travail obligatoires

Les démarches administratives pour travailler en Australie

Numéro fiscal TFN

Pour travailler en Australie, vous devez avoir un numéro fiscal, appelé le TFN (tax file number). Vous pouvez demander votre TFN en ligne.

Premier secours
Passer le premier secours avant de partir peut être nécessaire pour certains postes, particulièrement dans la garde d’enfants.
Ouvrir un compte bancaire

Pensez à ouvrir un compte bancaire en prenant rendez-vous en banque dès votre arrivée en Australie. Je vous conseille de demander à votre employeur de vous recommander une banque. Il faudra prévoir un justificatif de domicile.

Prenez éventuellement un justificatif de votre résidence en France. Certaines banques l’ont demandé aux participants que placés par Work Overseas pour travailler en Australie.

Le RSA pour un emploi en Australie en bar-restauration

Le RSA (Responsible Service of Alcohol) est une certification obligatoire pour travailler en Australie dans un bar ou un restaurant et avoir l’autorisation de vendre de l’alcool. Ainsi, vous devrez passer une courte formation pour obtenir ce certificat. Prévoyez environ 100 € pour la formation. Par ailleurs sachez par exemple que vous demandez votre RSA auprès de l’organisme Clear To Work.

Certification pour un job en Australie en construction
Pour pouvoir accepter un emploi en Australie dans le secteur du bâtiment, sachez que vous devez obtenir la certification White Card. N’hésitez pas à demander à votre employeur plus de détails à ce sujet.

4 questions à se poser pour bien préparer son projet

Vous souhaitez partir travailler en Australie mais vous ne savez pas exactement quoi faire ni comment vous y prendre ? Rassurez-vous : vous n’êtes pas seul(e) dans ce cas ! Et oui, très souvent, les jeunes qui me contactent pour se renseigner sur un projet de séjour à l’étranger ne connaissent pas vraiment les options disponibles, et encore moins comment déterminer celles qui seraient les plus adaptées à leurs priorités. C’est pourquoi, pour mieux les orienter, je leur pose souvent quelques questions, que je vous invite également à vous poser.

1 - Quand souhaitez-vous partir travailler en Australie ?

Avoir une idée de quand vous aimeriez partir travailler en Australie vous aidera à mieux vous préparer. Aurez-vous besoin d’économiser de l’argent ? Comptez-vous passer votre permis de conduire ? Se fixer une date vous aidera à mieux vous organiser. Vous pourrez également réserver votre billet d’avion en avance, ce qui vous permettra certainement de le payer moins cher. Par ailleurs, sachez qu’en fonction des secteurs, certains emplois seront plus ou moins nombreux. Par exemple, vous aurez plus de chances de pouvoir partir en tant que jeune au pair en Australie en Janvier ou Février, qu’en Juin ou Juillet.

2 - Quel type d'emploi aimeriez-vous occuper ?

Êtes-vous totalement flexible ou recherchez-vous un emploi en Australie dans un secteur en particulier ? Je vous conseille de vous renseigner afin d’avoir au moins une idée du type d’emploi que vous aimeriez occuper une fois en Australie. Cela vous permettra aussi de mettre toutes les chances de votre côté pour mener votre projet à bien. Vous pourrez ainsi vous former si nécessaire, travailler votre anglais, acquérir plus d’expérience, passer votre permis si nécessaire …. Même si vous restez totalement flexible, n’oubliez pas que vous aurez plus de chances de décrocher un poste et un meilleur salaire en ayant une première expérience dans le secteur que vous visez. La qualité de l’emploi que vous décrocherez en Australie dépendra aussi de votre niveau d’anglais.

3 - Quels sont vos objectifs ?

Cette question est, à mon sens, l’une des plus importantes à se poser lorsqu’en envisage de partir à l’étranger. Je vous conseille avant tout de garder vos objectifs en tête, de vous y tenir, et de tout mettre en œuvre pour les atteindre. En fonction de vos objectifs, votre séjour ne s’organisera pas forcément de la même manière.

L'anglais avant tout

Vous ne parlez pratiquement pas anglais mais vous souhaitez tout de même partir au plus vite et chercher un job en Australie directement sur place ? Vous faites partie des aventuriers :-). Dans ce cas, organisez tout simplement votre voyage (visa, vol et premières nuits en auberge) et préparez-vous à mener vos recherches sur place. Pensez tout de même à emporter vos CVs avec vous. Attention toutefois : vous allez faire face à une concurrence de candidats venus du monde entier, surtout si vous débarquez à Sydney. Il se peut donc que plusieurs semaines passent avant que vous ne décrochiez votre premier job en Australie. Prévoyez donc un budget plus important pour payer votre logement (en moyenne 300 $ par semaine pour une chambre en colocation à Sydney) et vos frais de vie (nourriture, transports …) lors des premières semaines. Préparez-vous également à gagner le salaire minimum si vous décrochez un petit job ne nécessitant pas d’expérience ni un bon niveau d’anglais (plonge ou ménage par exemple).

Améliorer ses compétences

Vous souhaitez en revanche perfectionner votre anglais mais obtenir un emploi plus en adéquation avec vos aspirations ? Alors dans ce cas vous pourriez prendre un peu plus de temps pour vous préparer : réviser votre anglais, vous former, commencer vos recherches de la France …

4 - Partir à l'aventure ou via une agence de placement à l'étranger ?

Tentez l'aventure

Si vous rêvez d’aventure et ne craignez pas de partir seul(e) à l’autre bout du monde, alors organiser votre voyage en Australie de A à Z fera partie de l’expérience. Vous ferez peut-être quelques erreurs, mais elles vous permettront d’apprendre et de grandir. Quelques conseils toutefois : malgré l’aventure, veillez toutefois à voyager en sécurité et à vous préparer au maximum aux éventuels imprévus. Pour cela renseignez-vous correctement avant de partir, faites attention aux arnaques en vérifiant la qualité des sites sur lesquels vous effectuerez vos réservations, et prévoyez assez d’argent pour vous loger pendant quelques semaines. Je vous conseille également de réserver un vol aller-retour avec retour modifiable et de souscrire à une assurance spécialisée.

Trouver un job en Australie via une agence de placement

De plus en plus de jeunes souhaitant partir travailler à l’étranger décident de faire appel aux services d’une agence de placement. Ils s’assurent ainsi de partir l’esprit serein, en profitant des conseils et du réseau de professionnels ayant organisé des centaines de jobs à l’étranger. Dès lors, leur investissement de départ sera compensé par une économie de temps (les recherches sont généralement menées par l’agence qui contactera les entreprises de son réseau pour vous proposer un travail à l’étranger) et d’argent (en vous permettant de ne pas dépenser des semaines de logement le temps de vos recherches d’emploi en Australie, et de commencer à travailler dès votre arrivée).

Besoin d’aide pour trouver un travail en Australie ?

Mes 8 conseils pour trouver un job en Australie

1 - Demandez le visa adéquat

Si vous m’avez suivie jusque-là, vous devriez, je l’espère, avoir une idée plus précise de votre projet et des visas adéquats. Dès lors, n’hésitez pas à faire votre demande de visa. Un visa Working Holiday 417 sera valable un an à partir du jour de votre entrée sur le territoire australien. N’hésitez pas à en faire la demande dès que vous saurez quand vous souhaitez partir travailler en Australie. Attendez de recevoir le certificat d’approbation (visa granted) avant de réserver votre vol. Je précise que le visa sera lié à votre passeport, qui doit être valide au moment d’en faire la demande. Ainsi, si votre passeport a expiré, la première étape sera de le renouveler.

2 - Prévoir de l'argent de côté

Comme je vous l’expliquais plus haut, le budget à prévoir pour partir travailler en Australie dépendra de plusieurs facteurs (recherches sur place ou depuis la France, temps estimé pour trouver un emploi et salaire attendu …). Dans tous les cas, mieux vaut prévoir de partir avec suffisamment d’argent pour couvrir vos besoins pour les premières semaines. Pour rappel, l’immigration australienne exige que vous disposiez d’une somme équivalente à environ 3000 euros au moment du départ.

3 - Travailler son anglais

Cela semble évident mais je tiens à vous rappeler ce point : meilleur votre anglais sera, plus vous aurez des chances d’obtenir un poste de niveau supérieur et donc un meilleur salaire.

4 - Préparer son CV et sa lettre de motivation

Vous aurez besoin d’un CV pour travailler en Australie et d’une lettre de motivation en anglais. Beaucoup d’outils en ligne existent pour vous aider à réaliser cette tâche. N’hésitez pas à utiliser les traducteurs en ligne, tels que deepl.com.

5 - Créer une mini vidéo CV

C’est une astuce que je donne aux jeunes qui participent à notre programme pour travailler en hôtellerie-restauration en Australie. Une courte vidéo en anglais d’une minute suffit amplement pour vous présenter et expliquer en quoi une entreprise aurait tout intérêt à vous embaucher. Cette étape peut être très utile si vous cherchez un emploi en Australie depuis la France.

6 - Vous renseigner sur les démarches administratives

Je vous ai déjà donné un aperçu plus haut des démarches principales à réaliser pour travailler en Australie. Vous devrez par exemple demander votre TFN, et, en fonction des secteurs, une autre certification (comme le RSA pour travailler dans un restaurant ou un bar en Australie).

7 - Passer son permis de conduire

Si vous ne l’avez pas déjà, passer votre permis de conduire avant de partir en Australie pourrait être utile. Tout dépend du type de job que vous recherchez. Si vous souhaitez travailler dans le domaine agricole, le permis sera indispensable, car vous devrez conduire chaque jour, ne serait-ce que de votre logement à l’exploitation agricole. En revanche, si vous vivez et travaillez à Sydney, vous n’aurez pas forcément besoin du permis de conduire.

8 - N'attendez pas la dernière minute

Vous êtes nombreux à me contacter pour partir travailler en Australie le mois prochain, et même parfois sous quelques jours seulement ! Ce qui rend l’organisation du séjour un peu plus compliquée. Alors, si en tant qu’agence, dans la majorité des cas, nous parvenons tout de même à décrocher un job en Australie rapidement à nos participants, cela est possible essentiellement grâce au réseau construit au cours de longues années de travail. Alors n’hésitez pas à vous y prendre quelques mois à l’avance, surtout si vous décidez d’organiser votre job en Australie sans l’aide d’une agence de placement.

Méthode étape par étape pour trouver un travail en Australie

Dans cette rubrique, je vous indiquerai certaines ressources pour trouver un emploi dans le secteur de votre choix, et organiser votre départ dans les meilleures conditions possibles.

Travailler en Australie dans l'hôtellerie-restauration

L’hospitalité est un secteur qui recrute fortement en Australie. Si vous êtes qualifié, vous aurez plus de chances de décrocher un emploi rapidement. Dans le cas contraire, vous pourriez faire face à une concurrence assez importante, surtout si vous visez les grandes villes comme Sydney ou Melbourne. Dans ce cas, n’oubliez pas que vous pouvez aussi viser les hôtels-restaurants un peu plus reculés, au cœur de l’Australie. Mais dans ce cas, n’hésitez pas à demander à l’établissement s’ils peuvent vous conseiller une solution de logement. Certains hôtels offrent une chambre dans leur «staff house». De notre côté, nous avons choisi de n’accepter que les hôtels pouvant offrir à nos participants un job avec logement en Australie. Vous aurez ainsi plus de chances de trouver votre emploi en commençant vos recherches depuis la France.

Cela pourrait vous permettre de mieux vous préparer. Pourquoi ne pas chercher à acquérir plus d’expérience dans un restaurant en France avant de partir ? Benoît est parti à l’aventure en Australie pour chercher un travail sur place et par ses propres moyens. Dans la vidéo ci-dessous il en dit plus sur le type d’emploi qu’il a pu trouver, et le salaire obtenu. Découvrez son témoignage :

Quelques sites utiles

Voici quelques sites à consulter si vous souhaitez travailler en Australie dans l’hôtellerie-restauration :

Facebook

Vous y trouverez des groupes d’entraides et de backpackers partis voyager en Australie. Même si vous aurez déjà de quoi faire en menant vos recherches via les sites indiqués ci-dessus, vous pouvez toutefois élargir vos recherches et prendre quelques avis supplémentaires grâce à Facebook.

Les agences de recrutement spécialisées

Elles pourraient offrir des opportunités plus facilement aux candidats expérimentés. Tentez toujours votre chance. Voici deux agences que vous pouvez contacter en Australie :

Conseils supplémentaires

  • N’hésitez pas à relancer les entreprises après quelques jours, de préférence par téléphone.
  • Proposez un rendez-vous en visioconférence.
  • Arrivez quelques jours en avance pour vous habituer au décalage horaire.
  • Demandez à votre employeur de vous aider à réaliser les démarches obligatoires, telles que l’obtention d’un TFN et de votre RSA.

Intégrer le programme pour travailler en hôtellerie-restauration en Australie

Si vous avez envie de vous épargner de longues heures de recherche pour trouver un emploi en Australie, vous aurez peut-être envie de découvrir notre programme pour travailler dans l’hôtellerie-restauration en Australie.

Travailler en Australie dans le bâtiment

Vous pourrez mener vos recherches en suivant les mêmes conseils détaillés plus haut. Par ailleurs, une fois sur place, n’hésitez pas à faire jouer le bouche-à-oreille. En complément, vous pouvez ajouter à la liste des sites généralistes comme Seek.com.au, quelques autres liens utiles pour travailler en Australie dans le bâtiment :

Contacter directement des entreprises dans le bâtiment

Vous pouvez envoyer des candidatures spontanées directement aux entreprises du bâtiment en Australie, comme par exemple :

Témoignage d'un jeune ayant décroché un job en Australie dans la construction

Ci-dessous, je vous partage simplement une interview lors de laquelle un jeune backpacker parti à l’aventure a trouvé, par ses propres moyens, un emploi en Australie dans le secteur de la construction. Lors de cette interview, il explique que si vous êtes déjà du métier et avez des compétences recherchées (électricien, plombier …) vous pourrez obtenir un sponsor de la part d’une entreprise, et un emploi mieux payé.

La recherche d’un emploi en Australie peut prendre un certain temps, c’est ce qu’explique clairement Valentin dans sa vidéo : « si tu t’y mets à fond et tous les jours, il y a forcément un jour où tu vas trouver ». En partant de zéro, les jobs dans la construction ne sont pas les mieux payés. Donc pour pouvoir vivre en Australie, Valentin dort dans une auberge en chambre partagée, ce lui permet de pouvoir d’économiser sur ses frais de logement.

Il est toujours intéressant de visionner les témoignages de personnes parties à l’aventure, afin de mieux se préparer et d’éviter au maximum de « galérer ». Comme Valentin, qui a mis un peu de temps pour trouver son emploi et a pu trouver une auberge bon marché. 

Travailler en Australie dans le domaine agricole

Il existe plusieurs types de jobs agricoles en Australie. On parle beaucoup de « fruit picking » (les fameuses vendanges), ou encore de « fruit packing », (emballer les fruits récoltés). Ce sont les jobs les plus faciles à trouver sur place, sans expérience ni un bon niveau d’anglais. En revanche, et logiquement, ils ne sont pas les mieux payés. Ce sont même les moins les jobs agricoles les moins bien rémunérés. Mais en vivant à la ferme, vous n’aurez pas énormément de dépenses et pourrez certainement subvenir à vos besoins. Toutefois, préparez-vous à des conditions de travail assez difficiles et à réaliser des tâches répétitives. 

Et n’oubliez pas : vous aurez certainement besoin de votre permis de conduire pour travailler en Australie dans le domaine agricole. Ci-dessous voici le témoignage d’un jeune couple Français. Ils sont partis à l’aventure et ont trouvé des petits jobs en « fruit picking » et « fruit packing » en se rendant sur place.

Les sites pour trouver un job agricole en Australie

Vous pouvez commencer vos recherches d’un job à la ferme en Australie sur des sites d’emploi généralistes comme Indeed ou Seek. Je vous conseille également le site waytree.com.

Les agences de recrutement du secteur agricole

Avez-vous déjà pensé à contacter une agence de recrutement en Australie spécialisée dans le secteur agricole ? C’est une piste de recherche que vous pourriez envisager. Les agences telles que agrilabour.com.au pourront peut-être vous aider à trouver un emploi dans le secteur agricole en Australie.

Les programmes organisés avec formation et job à la ferme garanti

Grâce à un programme « job agricole en Australie » vous profiterez d’une organisation complète incluant un accueil à l’aéroport, une aide à la réalisation de toutes les démarches administratives, et l’organisation d’un job agricole plus varié et mieux payé qu’un job « fruit picking » en Australie. Ainsi, si vous ne souhaitez pas vous limiter au simple ramassage des fruits pendant 6 mois, n’hésitez pas à découvrir notre programme pour travailler à la ferme en Australie. Vous pourriez alors gérer le bétail, vous occuper des chevaux, conduire les machines agricoles, etc. Voici un témoignage d’une participante à l’un de nos programmes « jobs à la ferme » en Australie :

Travailler en Australie avec les enfants

Si vous aimez les enfants et avez déjà une première expérience (baby-sittings, colonies de vacances …), vous pourrez envisager de devenir au pair en Australie. En échange de votre aide pour garder les enfants et vous occuper de certaines tâches ménagères, vous serez nourri, logé et payé. Un bon plan pour partir de 6 à 12 mois en Australie.

 

Organiser son arrivée en Australie

Vous devriez maintenant savoir quel type d’emploi vous souhaitez occuper en Australie, et si vous comptez chercher un travail depuis chez vous ou en vous rendant directement sur place. Mais dans tous les cas, vous devrez organiser votre arrivée en Australie, en passant par ces étapes :

Demander un visa en ligne

Comme je vous l’expliquais plus haut, différents visas sont disponibles pour travailler en Australie. Toutefois le plus simple pour un jeune Français sera de demander un visa PVT 417.

Réserver votre vol

Une fois votre visa obtenu (certificat visa granted à recevoir par mail), alors vous pourrez réserver votre vol. Je vous conseille fortement de réserver un vol aller-retour avec retour modifiable, via des comparateurs ou directement sur les sites de compagnies aériennes ou d’agences de voyage en ligne :

Le mieux est encore souvent de réserver son vol via une agence en ligne, ce qui est pratique et vous permet de profiter d’avantages certains (modification de vol, tarifs négociés, service client disponible …). L’agence de voyage en ligne ULYSSE offre des tarifs intéressants pour les Pvtistes.

Réserver votre logement

Mon conseil en tant qu’en organisatrice de jobs et stages à l’étranger est toujours le suivant : si vous devez rester plusieurs mois en Australie, choisissez plutôt de réserver quelques jours en auberge ou dans un hôtel et ensuite visitez des logements de longue durée sur place. Ainsi, cela vous permettra d’éviter bien des arnaques car elles peuvent circuler sur le web, et notamment sur les groupes Facebook. 

Les auberges YHA  vous offriront un bon rapport qualité-prix. J’ai rencontré en personne le manager d’une résidence et peut donc vous recommander leur site en toute confiance. Ensuite, vous pourrez consulter des sites d’annonces pour logements en Australie, et organiser vos visites. Par exemple vous trouverez sur le site FlatMates de nombreuses annonces pour des colocations à Sydney ou dans d’autres villes en Australie.

Vous assurer correctement

L’assurance spécialisée pour voyager en Australie est indispensable. Pourquoi ? Tout d’abord car les frais médicaux ne sont pas remboursés et coûtent très chers. On ne se rend pas compte de ce que peut coûter un transport en ambulance car nous avons l’habitude du système français qui prend (presque) tout en charge. Mais oubliez tout cela en Australie. Bien sûr, on espère tous que tout se passera au mieux. Toutefois en cas de problème, je peux vous garantir que vous serez bien content d’avoir souscrit à une assurance spécialisée. Je vous préparerai un article dédié aux assurances pour vivre et travailler à l’étranger. Dans cette attente, je peux déjà vous conseiller Travel Zen, que je recommande aux voyageurs ayant besoin d’une assurance, pour leur expérience, leur rapidité en cas de besoin et leur bon rapport qualité-prix.

Demander vos autorisations de travail en Australie

Une fois seulement votre job en Australie décroché vous pourrez organiser la partie « administrative » de votre séjour en réalisant les différentes démarches expliquées plus haut dans cet article, comme la demande d’un TFN ou l’ouverture d’un compte bancaire.

Article écrit par :
Stéphanie Frassanito
Fondatrice de l’agence Work Overseas
& Organisatrice de séjours à l’étranger

Questions fréquentes

  • Quels sont les meilleurs visas pour travailler en Australie ?

    Les visas les plus faciles à obtenir pour travailler en Australie sont les PVTs (visas Working Holiday ou encore permis vacances-travail) vous permettant de voyager et de trouver un emploi en Australie pour une durée d’un an, avec possibilité de renouvellement.

    Les Français de 18 à 35 ans et les Belges de 18 à 30 ans peuvent demander un visa PVT Australie 417. Les citoyens de Suisse et du Luxembourg âgés de 18 à 30 ans peuvent demander un visa PVT 462 pour travailler en Australie.

    Les profils expérimentés, même si plus âgés, peuvent faire une demande de visa permanent pour travailler en Australie dans leur domaine de compétence.

  • Peut-on travailler en Australie avec un visa étudiant ?

    Oui vous le pouvez. Si vous n'avez pas la possibilité de demander un PVT pour l'Australie, et que vous partez avec un visa étudiant (500), alors vous pouvez trouver un travail en parallèle de vos études (job étudiant). La durée de travail est limitée à 48 heures par quinzaine. Le visa étudiant 500 vous permet de rester jusqu'à 5 ans en Australie.

  • Qu'est-ce que le TFN ?

    Le TFN est votre numéro fiscal obligatoire pour travailler en Australie (Tax File Number).

  • Comment demander son TFN pour travailler en Australie ?

    Pour demander votre TFN (Tax File Number) vous devez avoir un passeport valide pendant toute la durée du séjour, être titulaire de travail et être déjà en Australie. Dès votre arrivée, et après avoir trouvé un emploi en Australie, vous pourrez donc faire votre demande de TFN en ligne en quelques minutes. L’inscription se fait en ligne et est gratuite. Vous trouverez le lien dans cet article.

  • Quelles sont les autorisations obligatoires pour travailler en restauration en Australie ?

    Pour travailler dans un bar, un restaurant ou un café en Australie (là où vous serez susceptible de vendre de l’alcool) vous devez être titulaire d’une certification obligatoire appelée RSA (Responsible Service of Alcohol). Pour l’obtenir, il suffit de suivre une formation permettant de délivrer ce certificat. Il faut prévoir environ une centaine d’euros pour son obtention. Votre futur employeur pourra vous indiquer le meilleur organisme pour obtenir votre RSA afin de travailler en tant que serveur ou barman en Australie.