Comment trouver un stage au Canada en 5 étapes en 2024 ?

Trouver un stage au Canada représente une opportunité unique pour les étudiants français en quête d’expérience internationale. Cependant, obtenir le stage idéal peut être difficile lorsque votre parcours professionnel est limité, voire inexistant. Chez Work Overseas, nous avons aidé des stagiaires du monde entier à décrocher des postes importants dans leur domaine d’études, même pour ceux qui avaient peu ou pas d’expérience professionnelle.

Parce que chercher un stage à l’étranger n’est pas toujours évident, dans cet article, nous avons condensé les 5 étapes infaillibles pour trouver un stage au Canada en 2024. Que vous soyez un étudiant international en quête d’un stage d’été au Canada ou un étudiant motivé cherchant une opportunité au Canada pour l’été ou l’automne 2024, découvrez nos meilleurs conseils pour réussir à obtenir un stage rémunéré au Canada avec succès.

Trouver un stage au canada

Les 5 étapes infaillibles pour trouver un stage au Canada

Préparer sa candidature

Le CV canadien diffère du CV français, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Il est important de l’adapter aux normes du pays pour éviter de déstabiliser les recruteurs.

Alors qu’en France, on vous répète souvent que le CV doit absolument tenir sur une page, au Canada, c’est tout le contraire ! Vous devez détailler chaque expérience au maximum pour que le recruteur comprenne exactement ce que vous avez fait et dans quel contexte. Cela permet d’offrir une vision plus complète de votre parcours professionnel.

En ce qui concerne la lettre de motivation pour trouver un stage au Canada, la concision est de mise. Limitez-vous à une page tout en veillant à soigner chaque phrase. Cette lettre, tout comme en France, demande une attention particulière. N’hésitez pas à la personnaliser autant que possible.

De plus, un atout majeur pouvant faire la différence est la lettre de recommandation. Rédigée par un ancien employeur, elle témoigne de vos qualités et de vos compétences professionnelles. Cet élément peut être d’une grande utilité pour un recruteur canadien. Dès lors, assurez-vous de l’inclure pour optimiser à votre candidature vos chances de succès dans la recherche de votre stage au Canada.

Bien préparer son projet pour trouver un stage au Canada

Avant de vous lancer dans une recherche tête baissée pour trouver votre stage au Canada, prenez d’abord le temps de définir minutieusement votre projet professionnel. Tout d’abord, en fonction de vos diplômes et de vos compétences, identifiez le domaine qui suscite votre passion. Si vous avez des compétences en ingénierie informatique et que vous êtes passionné(e) par les nouvelles technologies, vous pourriez envisager un stage dans le secteur de la technologie.

De même, intégrez vos passions dans le choix du secteur professionnel. Si l’environnement vous tient à cœur, orientez-vous par exemple vers des entreprises engagées dans le développement durable. Ainsi, en alignant votre projet sur vos centres d’intérêt, vous maximisez vos chances de faire un stage au Canada, mais aussi votre épanouissement personnel.

Parallèlement, le choix de la région canadienne est tout aussi stratégique. Par exemple, si vous êtes intéressé(e) par l’industrie technologique, des villes comme Toronto ou Vancouver peuvent offrir des opportunités particulièrement dynamiques. De même, pour ceux axés sur les secteurs de l’énergie, des provinces comme l’Alberta peuvent être plus propices. Adapter votre projet à la réalité du marché augmentera significativement vos chances dans la recherche de votre stage au Canada.

Postuler à des offres de stage en ligne

La recherche d’offres de stage en ligne constitue une étape essentielle si vous souhaitez effectuer un stage à l’étranger. Explorez des plateformes pertinentes depuis la France et prisées au Canada, que ce soit dans les provinces anglophones ou francophones.

TalentEgg.Ca

Reconnu comme l’un des sites de recherche d’emplois les plus prisés par la jeunesse canadienne, TalentEgg.Ca propose une pléthore d’opportunités au sein de grandes entreprises d’envergure internationale. Son portail se distingue par sa facilité d’utilisation et son interface ergonomique, offrant ainsi une expérience utilisateur optimale.

Job Bank Canadian Government

Destinée aux étudiants, tant nationaux qu’internationaux, cette banque d’offres d’emplois du gouvernement canadien offre une diversité d’opportunités professionnelles. Cette plateforme gouvernementale constitue une ressource incontournable pour les chercheurs d’emploi.

Jobs In Canada.com

Ce portail web pour trouver un stage au Canada ne se contente pas seulement de lister des offres d’emplois, mais fournit également des conseils pratiques pour la rédaction de candidatures. Une ressource complète pour les candidats souhaitant maximiser leurs chances de succès.

Eluta.Ca

D’une simplicité déconcertante, Eluta.Ca se démarque par son efficacité dans la recherche d’offres d’emplois. Son approche directe en fait un outil précieux pour les chercheurs d’opportunités professionnelles au Canada.

AIESEC Canada

Considérée comme la plus grande association au monde gérée par des étudiants, AIESEC Canada offre à ses membres une multitude de stages internationaux. Une opportunité précieuse pour les étudiants cherchant une expérience professionnelle à l’échelle mondiale, incluant au Canada.

Faire un stage au Canada grâce à une candidature spontanée

Vous pouvez aussi bien entendu envoyer une candidature spontanée. Pour cela n’hésitez pas à viser les villes canadiennes les plus appropriées par rapport au domaine que vous visez, et à faire une demande de stage ciblée par entreprise. La province du Québec est généralement populaire auprès des étudiants francophones. Mais si vous êtes bilingue, vous pourrez tout à fait orienter votre recherche de stage hors Québec. Vous pourrez ainsi trouver de nouvelles opportunités de stage, qui ne sont pas forcément publiées sur les sites d’offres. Les chambres de commerce peuvent également proposer certaines offres. Certes, cette méthode peut prendre du temps, mais elle est aussi souvent beaucoup plus efficace.

Comment trouver un stage grâce aux entretiens en visio ?

Pour bien réussir vos entretiens en visio au Canada, il faut se préparer sérieusement. Tout d’abord, renseignez-vous sur les habitudes professionnelles locales, comme la manière de saluer et la présentation de vos compétences. Avoir une idée de ces coutumes culturelles vous aidera à faire bonne impression dès le début. Les Canadiens sont souvent très amicaux. Cependant, cela ne garantit pas automatiquement votre réussite.

Assurez-vous que votre équipement (caméra, microphone) fonctionne correctement. Faites des tests préalables pour éviter les problèmes techniques le jour de l’entretien.

Lors des premiers entretiens, soyez préparé(e) à des questions ouvertes comme « Parlez-moi de vous » ou « Quels sont vos points forts et vos points faibles ? ». Évitez les réponses apprises par cœur et privilégiez une approche plus naturelle. Enfin, n’hésitez pas à planifier vos entretiens en tenant compte de la différence horaire. Ces petites préparations vous aideront à être plus confiant et à augmenter vos chances de réussite. Si vous n’avez pas de réponse quelques jours après l’entretien, attendez un peu avant de relancer le recruteur par e-mail.

Préparer son arrivée au canada avec à l’obtention du visa

Avant d’entamer votre expérience professionnelle au Canada, l’obtention du permis Stage coop d’Expérience Internationale Canada reste indispensable. Ce document, délivré par le Gouvernement canadien, est destiné aux étudiants inscrits à l’université ou dans l’enseignement supérieur qui envisagent de réaliser un stage dans le cadre de leurs diplômes.

Le permis est accordé dans le cadre du programme de mobilité professionnelle Expérience Internationale Canada (EIC),  pour offrir aux jeunes internationaux l’opportunité de travailler ou de faire un stage temporaire au Canada. Le programme repose sur des accords bilatéraux entre le Canada et plus de 30 pays, facilitant l’obtention du permis de travail.

Deux types de permis peuvent être délivrés à un travailleur étranger : le permis de travail fermé, limité à un seul employeur, et le permis de travail ouvert, permettant de travailler pour plusieurs employeurs. Pour être éligible au permis Stage coop International, vous devez remplir certains critères :

Posséder un passeport valide d’un pays participant au programme EIC.

Avoir entre 18 et 30 ou 35 ans, selon votre pays de citoyenneté.

Être étudiant pendant la période du stage.

Avoir un niveau intermédiaire en anglais.

Le processus inclut la recherche d’un stage auprès d’une entreprise canadienne. Vous devrez fournir un contrat de stage ou une promesse d’embauche détaillant vos missions et le poste que vous occuperez. Pour soumettre votre candidature, préparez les documents requis, tels que votre passeport, l’offre de stage, le numéro d’offre de stage, la confirmation d’inscription en tant qu’étudiant, votre CV, et une lettre de motivation.

Après avoir soumis votre demande de permis de travail, vous devrez enregistrer vos données biométriques dans un centre agréé par le Gouvernement du Canada.

Recherche de logement pour stagiaire au Canada

En ce qui concerne le logement, plusieurs options s’offrent à vous. Pour un logement temporaire, vous pouvez opter pour les auberges de jeunesse ou les appartements meublés loués à la semaine ou au mois. Si vous préférez louer un appartement à long terme, assurez-vous de poser les bonnes questions sur le chauffage, le stationnement, et les commodités incluses. Les « condos » offrent également des options intéressantes, notamment en colocation.

Si vous aimez bouger, les « backpacks » ou auberges de jeunesse sont une solution flexible. Pour ceux préférant le confort et la stabilité, envisagez alors plutôt de louer un appartement meublé en centre-ville.

Pour faciliter vos recherches de logement, vous pouvez recourir à des sites locaux tels que Craigslist, Kijiji, Apartment Love, Rentseeker, Rentboard, ou des agences spécialisées comme Rentcanada, en fonction de votre province.

Trouver un stage au canada

Solutions alternatives pour trouver un stage au Canada

Faire appel aux services d’une agence de placement spécialisée

Si la recherche indépendante ne correspond pas à vos attentes, une alternative efficace consiste à faire appel à des agences de placement spécialisées. La plateforme Go Abroad offre une multitude d’opportunités pour trouver votre stage au Canada. En explorant leur base de données, vous pouvez trouver des offres correspondant à votre profil et à vos objectifs professionnels. Vous pourrez également trouver de agences installées au Canada pouvant vous aider à décrocher un stage et à obtenir votre visa. N’hésitez pas à utiliser cette ressource pour élargir vos options et maximiser vos chances de décrocher le stage idéal au Canada. Lors de votre sélection, prenez en compte des critères tels que la réputation de l’agence, les retours d’expérience d’autres candidats, ainsi que la qualité des offres de stage qu’elle propose.

Combiner stage et formation professionnelle au Canada

Une autre idée pour enrichir votre expérience au Canada est de combiner un stage avec une formation professionnelle. Il existe des programmes gouvernementaux qui aident les Français à financer une formation pendant leur stage. Le site Québec métiers d’avenir fournit des informations claires à ce sujet. En suivant cette approche, vous pouvez acquérir de nouvelles compétences tout en renforçant votre expérience professionnelle. Cela offre une excellente opportunité d’apprentissage tout en bénéficiant d’un soutien financier pour améliorer votre parcours au Canada. Certaines formations pour les Français sont gratuites ! Alors n’hésitez pas à vous renseigner sur le sujet. 

Trouver un stage au canada

Conseils pour trouver un stage rémunéré au Canada

Contrairement à la France où les stages de plus de 2 mois doivent être rémunérés, aucune loi canadienne n’impose la rétribution pour les stages effectués dans le cadre des études. Vous pouvez retrouver sur le site officiel canadien plus d’informations sur la rémunération des stagiaires au Canada.

Ainsi, bien que certaines entreprises puissent choisir de verser une rémunération, aucune somme minimale n’est obligatoire selon la loi canadienne. Toutefois, des avantages en nature, tels que le remboursement des frais de transports, la mise à disposition d’un logement ou encore la prise en charge des repas, peuvent être offerts en l’absence de gratification financière. Cela peut donc être considéré comme une forme de rémunération.

Par ailleurs, sachez que dans le cadre d’un stage au Canada, vous bénéficierez des mêmes droits que les travailleurs canadiens. Cela inclut des périodes de repos, des jours de congé, une pause déjeuner d’au moins une demi-heure, et des conditions de travail sécurisées. Bien entendu, votre employeur n’aura aucun droit de retenir votre passeport ou permis de travail. Vous serez considéré comme un travailleur standard avec une durée de travail moyenne de 8 heures par jour et 40 heures par semaine. Cependant, vous ne pourrez pas dépasser 48 heures par semaine. Malgré des horaires parfois chargés, les journées débutent généralement vers 8h00 ou 9h00 pour se terminer vers 17h-17h30, offrant ainsi du temps libre en fin de journée.

Au Canada, les stagiaires universitaires peuvent s’attendre à des taux horaires variant de 16$ à 33$, en fonction du niveau d’études, offrant ainsi une compensation financière pour leurs contributions professionnelles.

Les conditions pour décrocher un stage payé au Canada :

  • Adaptez votre CV au format canadien en mettant l’accent sur vos réalisations. 
  • Personnalisez votre lettre de motivation en soulignant ce que vous pouvez apporter à l’entreprise. 
  • Explorez des plateformes de recherche d’emploi au Canada et assurez-vous de postuler activement aux offres de stages rémunérés. 
  • Soyez proactif en réseautant sur LinkedIn et en participant à des événements professionnels virtuels.

Si vous recherchez un stage spécifique qui n’est pas encore rémunéré, vous devez valoriser votre proposition en mettant en avant la valeur ajoutée que vous apporterez à l’entreprise. Proposez des idées novatrices, soulignez comment vous pouvez contribuer à leur succès, et expliquez comment votre expertise peut générer de la valeur ajoutée. Vous aurez ainsi plus de chances de trouver un stage rémunéré au Canada

Réussir son stage au Canada

Réussir son stage au Canada peut être une expérience enrichissante et gratifiante, à condition de bien se préparer et de mettre tous les atouts de votre côté. Votre objectif sera avant tout d’apprendre davantage. Le Canada est un pays pouvant vous offrir de belles opportunités professionnelles. La recherche d’un stage au Canada peut prendre un certain temps et vous souhaiterez donc certainement réussir votre stage au Canada. Et bien entendu, qu’il s’agisse d’un stage rémunéré, ou d’un stage non rémunéré. 

Tout d’abord, il est important de bien comprendre les attentes de l’entreprise ainsi que les objectifs du stage. Pour cela, n’hésitez pas à poser des questions à vos managers. Les étudiants intéressés sont souvent ceux qui obtiennent le plus de leur stage. Ainsi, si vous travaillez sur un projet particulier, vos responsables pourront vous accompagner au mieux, notamment en vous indiquant les étapes à suivre.

Ensuite, il est essentiel de montrer votre motivation et votre engagement en fournissant un travail de qualité et en faisant preuve d’initiative. Les employeurs ne peuvent qu’apprécier cette attitude positive. Et ils seront d’autant plus enclins à considérer les étudiants internationaux qui recherchent un stage pour obtenir leur diplôme.

Enfin, n’oubliez pas de rester ouvert d’esprit et de chercher à vous adapter. Les entreprises canadiennes auront certainement des habitudes différentes des entreprises françaises. Certaines habitudes pourrait vous sembler étranges. Mais ne vous arrêtez pas là. Car pourquoi faire un stage à l’étranger si ce n’est pas pour apprendre d’une autre culture ? 

En suivant ces conseils, il est tout à fait possible de réussir son stage au Canada et d’en tirer le meilleur bénéfice.

En espérant que ces conseils aient pu vous aider. A très bientôt.

Article écrit par :
Angelo
Rédacteur chez Work Overseas